The world is yours.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Talk Loud.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mayhem
Chuck Norris > Toi


Superstar contrôlée : No one.
Messages : 320
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 22
Localisation : Loire-Atlantique, France

MessageSujet: Talk Loud.   Mer 11 Avr - 17:53

HERE COMES THE... TALK.

Ultimate Wrestling Society.
April 11th 2012.

Une toute nouvelle fédération fait du bruit, et ce n'est autre que la toute nouvelle du milieu de la lutte professionnelle, l'Ultimate Wrestling Society. Elle aurait recruter à l'aide d'un sacrée budget, diverses superstars du milieu en un rien de temps, comment, pourquoi ? Qui sait. En tout cas, l'arène est déjà pleine à craquer, elle crée de l'engouement, cela fonctionne, et il le faut si elle veut durer face aux deux majors actuelles. Et en piquant leurs lutteurs comme elle le fait elle sera facilement creuser sa place tel une WCW v2... Ou quelque chose d'encore plus inédit qui sait. En tout cas, les yeux sont aujourd'hui rivés vers le titantron, chaque lutteur doit faire une présentation, pour faire bonne impression, et dieu sait que c'est utile pour la suite...

MISTEEEEEEEER ! ♪


Vous ne rêvez pas, c'est bien lui, Ken Anderson, par deux fois le champion du monde poids-lourds de la Total Nonstop Action Wrestling, aka le Asshole One, Pro Wrestling's real bitch ! Ken observe la foule, qui l'acclame, apparemment ravi de son retour, il prend la pose devant eux tous, levant sa main au ciel, appelant son fidèle microphone que lui seul possède. Celui-ci descend dans la main de son maitre, Ken le saisit et observe la foule.



KEN ANDERSON
You don't dream it. You're certainly look at the real and most amazing asshole wrestler on this planet... You don't know who I am ? Are you kidding me ? Let me remind you...I am... Weighing at two hundred and forty three pounds... I am from... GREEN BAY WISCONSIIIIIIIIIIIIIN ! ... Wait for it...
MISTEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEER !!!
.....

ANDERSOOOOOOON !


La foule crie son entousiasme en suivant Ken Anderson dans ses paroles, alors qu'il continue...

KEN ANDERSON
Anderson... Ladies & Gentlemen... Vous ne rêvez pas, je suis bien ici, sous vos yeux ébahis. J'ai quitter la fédération dans laquelle j'étais auparavant, je crois bien que j'ai pas le droit de citer son nom à la télé, alors je vais éviter. Dans cette fédération, j'ai été, deux fois champion du monde. C'était quelque chose qui me tenait à cœur. Mais dans n'importe quel des fédérations où j'ai étais auparavant, j'ai étais capable de battre les meilleurs là-bas. Je pense avoir ici le droit de citer leurs noms pour leur prouver à quel point je ne suis pas si "méchant" que ça. The Undertaker. Randy Orton. Batista. Triple H. Shawn Michaels. You know ? Des noms comme ça, cela ne s'oublie pas. J'ai eut des matchs mémorables avec chacun d'eux. Et ensuite, je ne me suis pas arrêté là. Kurt Angle. Jeff Hardy. Bully Ray. Scott Steiner. AJ Styles. Sting. I beat them. I prove that I'm not only a wrestler that can break you neck. I prove that I'm a champion. Et j'ai prouvé que j'étais pas seulement un mec capable de gueuler dans un micro. J'ai prouvé que sur le ring, j'assurais aussi. Et donc, je suis devenu, cet Asshole qui est en face de vous. Aujourd'hui, maintenant avoir prouver que j'étais dans la même ligue que les plus grands, je ne pense plus avoir grand chose à prouver pour obtenir un title shot au titre de champion du monde de cet fédération. Je le mérite. Et donc... Je le demande. Peu importe qui sera élu General Manager de la fédération. Je pense que j'ai assez trimer comme ça pendant plusieurs années pour me taper des jobbers dès l'entrée ici. Vincent Kennedy McMahon avait vu quelque chose en moi. Dixie Carter aussi. Et aujourd'hui... I'm the toughest asshole on earth !

Mr.Anderson sourit légèrement à sa propre phrase.

KEN ANDERSON
Je crois que vous avez compris mes ambitions... Donc pas la peine d'insister plus sur ce point, l'objectif est clair. Maintenant je vais parler de quelque chose de plus important. Pourquoi est-ce que je suis venu ici, alors que mon ancienne fédération me proposait une place sure, une place de choix au top ? Eh bien, j'imagine que c'est parce que je voulais m'en mettre plein les poches. Non je déconne. Je voulais changer d'air. Même si je sais que plusieurs lutteurs que j'ai déjà rencontrés vont être ici, certains ne m'ont pas vu changer. Et je vais pouvoir leur montrer à quel point j'ai évoluer. Ici, ce n'est plus Vince qui contrôle, et encore moins Randy Orton. Donc je vais bien vous montrer que je suis encore au dessus de tout ça. Ici, rien ne m'empêchera d'effectuer une mauvaise suplex arrière qui pourrait causer des dommages à une fillette du ring. N'oubliez jamais mon nom, car je suis Mr Anderson. Et si j'ai décidé de revenir c'est pour montrer que le terme asshole n'a rien perdu de sa grandeur. I'm talkin' loud cause I hit hard ! ASSHOLE WAY OF LIFE !

Anderson lâche son micro alors que son theme song reprend, il observe la foule et s'efface dans la fumée en arrière, retournant dans les coulisses.

__________________________________

Asshole One - Talk loud... Cause I hit hard.

V x 03 | D x 04
x1 UWS Intercontinental Champion)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Talk Loud.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» 07.[Robertson's] Let's get loud
» How to talk with me.
» Blabla Dodo / Sleep Talk
» Thranduil - Do not talk to me of dragon fire. I have faced the great serpents of the North

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ultimate Wrestling Society :: Monday Night Uprising :: Le Ring-
Sauter vers: