The world is yours.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EOD - Bryan Danielson vs. Mr. Anderson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
the heart break kid.
L'Proprio'


Superstar contrôlée : Shawn Michaels
Messages : 112
Date d'inscription : 30/04/2012
Localisation : Dans les backstages d'l'UWS

MessageSujet: EOD - Bryan Danielson vs. Mr. Anderson   Jeu 7 Juin - 21:16

MATCH 4
BRYAN DANIELSON vs. MR. ANDERSON
STIPULATION : Intercontinental Title Match
(Referee - Shawn Michaels)


Shawn Michaels sauras-t-il rester impartial ? Là est la question.

__________________________________



Mayhem au pouvoir o/ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm not your dad.
UWS Intercontinental Champion.


Superstar contrôlée : Bryan Danielson.
Messages : 405
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: EOD - Bryan Danielson vs. Mr. Anderson   Mar 12 Juin - 13:48

Le calme règne dans cette salle, le programme est alléchant, mais la salle n'en reste pas moins très calme. Je parle évidement de ce qui se passe sur le ring, car les fans eux, donnent de la voix. Chacun crie pour soutenir son poulain, certains crient leurs rages envers d'autres lutteurs, c'est un peu ça l'UWS.. Les fans se mettent d'ailleurs à hurler le nom du Chairman Shawn Michaels, très probablement pour le remercier de ce qu'ils offrent à ces fans. D'ailleurs ce soir il est au programme. Non, il ne luttera pas, il s'est fait la promesse d'arrêter, par respect pour l'Undertaker, mais là n'est pas le sujet. Ce soir il vêtira le costume d'arbitre, il arbitra le combat entre l'actuel champion Intercontinental Mr.Anderson, et le challenger Bryan Danielson. D'ailleurs... Un homme se trouve sur le ring, dont l'identité n'est pas connu. #NB. [horscontexte]Tout ce qui va être dit n'est pas forcément une pensé réelle. Vous le serez quand vous lirez.. [endofquote]

MR.SMITH › Silence, s'il vous plaît. Je suis ici sous l'ordre du chairman de cette fédération Shawn Michaels. Mr.Michaels est très occupé, et dieu sait que ce soir il aura du travail. Mr.Michaels aurait voulu venir devant vous, mais il ne peut pas, le poids de son travail ne lui permet pas. Il promet toutefois de venir plus tard dans la soirée. Mais si il m'a chargé de venir ici face à vous tous, c'est pour vous parlez du rôle qu'il aura ce soir. Je tiens dans mes mains une lettre, faîtes par Mr.Michaels en personne. Il dit que ce soir il aura le rôle que n'importe quel arbitre aura, il comptera, et fera son travail. Je le cite en vous demandant de ne pas croire qu'il influencera l'issue du match, car non, il ne le fera pas. Il se contentera de faire son travail, et rien d'autres que son travail. Il dit que cette compagnie est une compagnie de lutte, et le seul moyen de gagner, c'est d'être le meilleur. Il s'excuse sur son agissement du show récent, mais le motif cité n'était pas une excuse pathétique, c'était réel. Hunter n'avait pas à faire ce qu'il a fait, et c'était juste une manière de lui montrer que son comportement n'était pas le meilleur. Preuve que son ami ne passe pas avant le bon fonctionnement de cette fédération. Il veut au passage parler de Bryan Danielson, en disant qu'il ne lui a pas donné la victoire, qu'il ne l'a pas voulu. Il dit que ça faisait parti du cours du match, et qu'il n'a guère influencé l'issu de ce match. Que ce soit bien clair, ...

Vous imaginez bien qu'il est interrompu. C'est Bryan Danielson ! Il reçoit quelques hués, mais pas tellement. Certains fans continuent de l'acclamé, et de soutenir l'homme qu'il est, en criant des " YES. " Dont la mode à été arrêté, par Bryan Danielson lui même. Jugeant que ça faisait parti du passé.



BRYAN DANIELSON › Stop, stop, stop. Ces paroles sont non seulement destiné à l'idiot qui se trouve sur le ring, mais également à vous tous. Je ne vous ai jamais demandé de me soutenir, bien au contraire. Qu'est ce qui ne va pas dans vos têtes ? Qu'est ce que vous ne comprenez pas quand je vous dis de me faire de l'air, de me lâcher les bottes. C'est d'ailleurs ce qu'on pourrait demander à mon adversaire du soir, Mr. Anderson. Non, je ne parle pas de l'actuel champion intercontinental mais plutôt du futur ex-champion intercontinental. L'homme qui lors du dernier show d'Uprising a affronté Triple H, un homme que j'ai battu. Et quel à était le résultat de ce match, une défaite d'Anderson. Une fois de plus ça prouve ma supériorité. Ça prouve le fait que je ne suis pas de sa catégorie, que je vaux mieux que lui. Que je vaux d'ailleurs mieux que le titre qu'il arbore. Ce titre, il n'est pas très important. Ce n'est pas un titre disputé, cette affrontement ne sera d'ailleurs pas disputé. Ce titre attend tout simplement que je le place autour de mes hanches. Qu'il soit honorable, qu'il se démarque du titre mondial, car autant se le dire, ce n'est pas quelqu'un comme Anderson qui va donner du crédit à ce titre.

Danielson marche vers le ring, démarche toujours aussi arrogante. Ou tout simplement le fait qu'il a confiance en lui. Il entre sur le ring, et fait signe à l'assistant de Michaels, de vite dégager. Avant de se replacer sur le ring et de continuer son discours.

BRYAN DANIELSON › Mais Anderson n'a pas obtenu ce titre par le mérite, si on lui a donné.. C'est car un homme l'a voulu, car je l'ai voulu. Si aujourd'hui il peut se vanter d'être champion, c'est grâce à moi. A sa place, il ne devrait pas me haïr, au contraire, il devrait me remercier. Me remercier d'avoir ajouté ne serait-ce qu'une petite ligne à son palmarès tellement insignifiant. Même ce faible titre qu'est le championnat Intercontinental il n'a même pas était fichu de l'avoir seul. Il peut dire que j'ai rendu sa victoire illégal, mais sans mon interférence, il ne serait même champion. Il continuerai à faire les matchs d'ouvertures, jusqu'à se faire virer pour incompétence sur le ring. Mais non, grâce à moi sa carrière à un sens, un vrai. Il peut faire le rebelle, il peut se croire puissant, mais ce titre, il le doit à une personne, moi. Et ce soir, le titre reviendra à l'homme qui lors de Lashing Out à choisi son détenteur, moi une fois de plus. Et ce soir je déciderai sa futur destiné, et mon choix est fait.

Il reste posté au centre du ring, écoutant les hués qui commencent à se faire un peu plus entendre. Et les cries le soutenant deviennent moindre, c'est un peu ce qu'il veut..



BRYAN DANIELSON › Car après End of days, il sera en ma possession. Et pour la première fois depuis sa création, ce titre aura du prestige, aura une signification, un honneur. Je vais écrire l'histoire de ce championnat, je vais écrire ses lignes les plus nobles. Je vais retirer à Anderson ce que je lui ai moi-même donné. J'ai contrôlé son passé, et je contrôlerai son futur. C'est aussi simple que ça. Lors de Lashing Out, il était excité avant de combattre. Il s'imaginait déjà grand, avec un beau règne. Il se voyait déjà célébrer avec ses fans. Il se voyait déjà crier son nom, tel un abruti. Il se voyait déjà faire tant de choses, mais au final. Il a gagné certes, mais le seul souvenir qu'on a de sa soirée, c'est son état avant le match suivant. Il était inconscient, inconscient après avoir subi mon Lebell Lock. J'ai brisé son sacre, j'ai brisé sa célébration. J'ai brisé tout les projets qu'il avait en tête. J'ai fais de sa soirée un cauchemar, et ce soir la situation ne sera guère différente. La seul différence qu'on pourra distinguer, c'est le fait que cette fois, il n'aura pas le titre autour de ses hanches. Non, pour la simple et bonne raison que ce titre sera autour de mes reins.

Vous kiffez ? C'est le but.. Continuons.

BRYAN DANIELSON › J'ai prouvé maintes et maintes fois que j'avais la carrure d'un champion, ce que Anderson n'a jamais pu prouver. Que ce soit ici, ou dans tout les fédérations où il a mit les pieds. Est-ce vraiment nécessaire de revenir sur ses accomplissements ? Les seuls choses dont il peut se vanter c'est d'être le dernier homme à avoir affronté Eddie Guerrero, et Umaga. Mais ceci ne devrait pas être compté comme un accomplissement car ça n'en n'est pas un. Au contraire, c'est embarrassant. Il n'a même pas était fichu de battre deux hommes agonisants. Anderson est une sorte de porte malheur, tout ce qu'il touche finit par devenir maudit. Il a tué Eddie Guerrero, il a tué Umaga. Et même son père, dans la honte d'avoir un fils comme tel, à finit par mourir. La famille d'Anderson se résume à l'échec, son père à tenu un combat contre le cancer.. Qu'il n'a pas gagné. Et Anderson ne gagnera pas le sien contre moi, c'est aussi simple que ça. Like father, like son. Hahaaa.

C'est à ce moment là qu'intervient la notion dîtes plus haut. Tout ce qui est dit n'est une réel pensé. Mais revenons dans le contexte, avec Danielson qui lâche un rictus, fier de ses paroles. Et si il voulait être détesté, c'est réussi. C'est un chaos dans la salle, les fans l'insultent. Des gobelets virent sur les abords du ring, du papier toilette sur les barrières. Mais au lieu d'alarmer Danielson, ça le fait rire.

<< YOU ARE BASTARD ! YOU ARE BASTARD ! >>

BRYAN DANIELSON › Chhhht. Vous pouvez m'insulter, vous pouvez me critiquer.. Mais après cette soirée, vous devrez avouer que je suis votre champion, que je suis le meilleur dans cette catégorie. Ça peut gêner, mais tout mes accomplissements ont toujours gênés, on m'a toujours renié, on m'a toujours cantonné à un rôle de petit joueur. On n'a jamais laissé mon talent s'exprimer, tout était une question de popularité, de piston aussi. Rien n'était jugé par la lutte. Mais j'ai persévéré, je ne me suis pas découragé. J'ai travaillé sans aucune aide, je me suis fais seul. I'm, a self made man. Anderson à lui toujours voulu se faciliter la tâche, allant même jusqu'à changer son pseudonyme pour tenter d'avoir une faveur. Mais il suffit de regarder ses faits d'armes, pour comprendre que ça n'a pas marché. Pour comprendre que malgré toute ses tentatives de favoritisme, il n'a réussi à rien.

True story. Ouais, mon kiff du moment.



BRYAN DANIELSON › Il a stagné, stagné, et stagné. Mais contrairement à moi, il a eu des opportunités. On lui a donné les moyens de montrer sa valeur, et comment il a montré ça ? En ne savant même pas effectué un basique mouvement de lutte ? Pathétique. Contrairement à lui, je n'ai pas eu des milliers d'occasions. On m'a donné quelques chances.. Et je les ai saisis. Rien que lors de mon premier passage ici, j'ai volé la vedette lors de son match. J'ai fais oublier son match, et à la fin de la scène, on ne pensait qu'à une chose, le fait que je suis là. Le fait que l'American Dragon va frapper une fois encore. Ce qu'on a jamais pensé d'Anderson.

Des paroles sèches de la part du dragon américain, qui continue ce discours. *cette excellent discours.

BRYAN DANIELSON › Pourquoi n'a t-on jamais rien pensé d'Anderson ? Car lui même ne savait pas quoi penser. Il ne savait pas sur quel pied danser, il était perdu dans sa propre histoire. Lorsqu'il était dans la fédération de Stamford, dont je ne citerai pas le nom.. Il voulait être un méchant garçon, il voulait être l'homme détesté, qu'on envie. Mais il est arrivé au fait.. Que personne ne l'envié, que personne ne se souciait de lui. Il était un lutteur parmi tant d'autres. Vous savez, lorsqu'on est dans une fédération, il y a deux options, deux chemins. Soit, on est au centre de tout les attentions, soit on fait parti du reste. Le reste, ou la catégorie par défaut. La catégorie où on met tout ce qui reste, là où on laisse espérer des pauvres idiots qu'ils peuvent encore percer. Mais Anderson, ou Kennedy, comme vous le voudrez.. n'a jamais eu la combativité nécessaire pour faire parler de lui. Il voyait les montagnes de cette fédération être au centre de toute les attentions, et lui était en arrière-plan. Celui que John Cena, voir Triple H cognait pour se donner du crédit. Il n'a jamais eu le courage, ou la force de passer devant eux. Je veux dire, il ne faisait pas preuve de naïveté, il faisait tout simplement preuve d'une chose qu'il fait rarement.. De réaliste. Il savait éperdument qu'il n'avait pas le niveau, que le bain dans lequel il était était trop grand pour lui. Qu'il ne boxait pas dans la même catégorie que les autres.

C'est un fait, pas une hypothèse. Les fans le huent, mais comme à son habitude, il s'en fiche ni plus ni moins.

BRYAN DANIELSON › Vous voyez, tout vous semble maintenant logique. Et vous savez pourquoi, car j'ai prouvé par a + b que Anderson ne valait rien, ceux à quoi vous songez, sans jamais vraiment vous l'avouer. Je suis un peu l'homme qui dit ce que chacun veut se cacher, l'homme qui n'a pas de limite verbale. L'homme dont une fédération à besoin. Un autre lutteur à voulu se vanter de ça, mais au final il s'est plié aux décisions qu'on lui offré, ou plutôt qu'on lui obligé. Mais ma présence ici n'est pas destiné à parler d'autres, si je suis ici, c'est pour parler de l'homme qui va retomber à la réalité, l'homme dont le conte de fée va tragiquement s'arrêter. Je parlé évidement de Ken Anderson. Le champion intercontinental. Pourquoi aboyez-vous encore son nom ? Pensez-vous vraiment qu'il a ne serait-ce qu'une infime chance de conserver son titre. Il ne l'a jamais défendu, c'est sa première ce soir. Et heureusement pour lui qu'il ne l'est jamais défendu avant, car il n'est pas invaincu ici. Il a perdu, plus d'une fois, bien plus de fois que moi. Je n'ai connu qu'une petite défaite insignifiante. Et si certains croient encore que cette défaite est révélatrice, alors j’éclipserai tout ces doutes ce soir, en devenant champion Intercontinental. Ce soir Ken, tu n'auras pas plusieurs options devant toi..

YES ! YES ! YES ! Non, je ne cite pas les fans.. Je suis le seul à crier comme ça chez moi. Catch-phrase ?

BRYAN DANIELSON › It's tap or snap, there's no other ways.

Bryan Danielson quitte le ring, confiant. Pour savoir le résultat, ne ratez pas cette énorme Pay Per View, qu'est End Of Days.







__________________________________



Victory: 5
Defeats: 1
Draw: 0
Palmarès: 1x Intercontinental Champion. ( Current )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
EOD - Bryan Danielson vs. Mr. Anderson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bryan Ryan
» Bryan McCabe signe à...
» Signature de contrat - Bryan McCabe
» James O'Bryan //~ The Irish Poet [Done]
» [Résultats] SmackDown - 25/11/11 (Bryan cash)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ultimate Wrestling Society :: Pay Per View :: L'Arena-
Sauter vers: